La première famille utilise le silicium comme matière première. Le silicium est le second élément le plus abondant sur la Terre après l’oxygène ; il compose 28% de la lithosphère. Les panneaux solaires à base de silicium cristallin (mono-cristallin ou poly-cristallin) sont les plus répandus et les plus efficients avec des rendements énergétiques généralement compris entre 13 et 17%.

La famille des « couches minces » utilise divers types de matériaux semi-conducteurs : principalement le silicium (sous forme amorphe et non cristalline), le CIS (Cuivre Indium Sélénium), le CIGS (Cuivre Indium Gallium Sélénium) et le CdTe (Tellurure de Cadmium). Les modules photovoltaïques « couches minces » présentent des rendements énergétiques plus faibles (généralement de 6 à 12%), mais présentent des coûts de production plus bas que ceux du silicium cristallin.

Les panneaux photovoltaïques sont recyclables et présentent un bilan environnemental très favorable sur l’ensemble de leur cycle de vie.
Page
carlina 2008
©